Voir un numéro

 

Précédent <<<<<<<<>>>>>>>> Suivant

 

Dijon/

 

Dijon


Vente générale : 5 octobre 1942
Retrait de la vente : 25 mai 1943
Valeur faciale : 2 f + 2 f 30
Graveur : Henry Cheffer

Dessinateur : Henry Cheffer
Département concerné par ce timbre : 21
Dentelure : 14 x 13
Couleur : rouge
Mode d'impression : Taille douce
Quantite émis : 800.000.
Catalogue Yvert et Tellier Timbres français : N° 559
Catalogue Maury Timbres français : N° 559
Valeur marchande timbre neuf : 3,00 €
Valeur marchande timbre avec charnière : 1,29 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 2,46 €

 

NOTE : La valeur marchande est le produit des différentes cotes sur lesquelles est appliqué un coefficient réducteur de 70% (ce qui représente la valeur réelle du timbre en cas de vente)

 



Timbres présentants : Les armoiries

 


Dijon

Capitale du duché de Bourgogne aux XIVe et XVe siècles, ville aux cent clochers sous l'Ancien Régime, héritière d'un riche patrimoine historique et architectural, Dijon est une cité touristique dont l'attrait est renforcé par la réputation gastronomique de la région. C'est aussi une ville verte au secteur tertiaire important. La ville est connue pour les visites de ses vignobles et sa foire gastronomique en automne
Au XIVème siècle, les ducs Valois de Bourgogne y fondent une des plus brillantes cours d'Europe. Dijon devient alors le siège de l'ordre de la Toison d'Or. A partir de la Renaissance, les hôtels particuliers de la noblesse de robe redessinent «la ville aux cent clochers». Dijon déroule ses rues piétonnes entre maisons médiévales, églises et hôtels particuliers de la Renaissance. Aménagée par Hardouin-Mansart, la place de la Libération est l'une des plus belles de France.