Voir un numéro

 

Précédent <<<<<<<<>>>>>>>> Suivant

 

Talma

Talma dans le rôle de Néron d'Eugène Delacroix, 1857 © Bridgeman Images/ Bibliothèque de la Comédie Française, Paris

 

Oblitération 1er jour à Paris au carré d'Encre le 7 septembre 2018
Cachet premier jour créé par : Valérie Besser

Talma (1763-1826) comédien


Premier jour : Oblitération 1er jour à Paris au carré d'Encre le 7 septembre 2018
Vente générale : 10 septembre 2018
Retrait de la vente : 30 juin 2019
Valeur faciale : 1.20 €€
Validité affranchissement : Lettre Prioritaire 20g pour l'Union Européenne et la Suisse
Mise en page: Valérie Besser

Dentelure : Dentelé 13½
Couleur : Quadrichromie
Mode d'impression : Héliogravure

Quantite émis : 370.000.
Catalogue Yvert et Tellier Timbres français : N° 5260
Valeur marchande timbre neuf : 0,78 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,39 €

 

NOTE : La valeur marchande est le produit des différentes cotes sur lesquelles est appliqué un coefficient réducteur de 70% (ce qui représente la valeur réelle du timbre en cas de vente)

 



Timbres présentants : Les Acteurs, cinéastes, chanteurs

 


François-Joseph Talma

est comédien du roi avant d'être comédien de la Révolution. Il avait débuté à la Comédie-Française dans Mahomet de Voltaire en 1787.
Le début de la Révolution va bouleverser sa vie il joue en 1789 «Charles IX» de Marie-Joseph Chénier. Jouant le personnage de Charles IX, il sur-joue le personnage comme les bouffons de Shakespeare. La pièce est interdite et il est exclu du Théâtre-Français (Comédie française). Sa carrière se déroule ailleurs. Acteur en vue, il proteste auprès de l'Assemblée nationale contre le refus d'un prêtre de célébrer son mariage. Il est devenu bourgeois, se lie avec les Girondins. À la fin de la Révolution, Talma devint l'acteur préféré du public et du clan des Bonaparte.